Présentation

Présentation du LIBM

 

 

          Le Laboratoire Interuniversitaire de Biologie de la Motricité (LIBM) est une équipe d’accueil (EA 7424) sous la cotutelle des universités Lyon 1, Jean Monnet et Savoie Mont Blanc. 

Directeur de l’EA :            Christian COLLET (UCBL, Directeur du site de Lyon)

Directeurs adjoints :        Thierry BUSSO (UJM, Directeur du site de Saint Etienne)  et  Laurent MESSONNIER (USMB, Directeur du site de Chambéry). 

Effectifs : 44 enseignant-chercheurs dont 3 membres de l’Institut Universitaire de France sur le site de Lyon, 3 praticiens hospitaliers, 9 ingénieurs, techniciens et administratifs, 42 doctorants et 5 post-doctorants. 

          Le LIBM est localisé sur les sites de Lyon (Campus de la Doua), Saint‐Etienne (Campus Santé innovations) et Chambéry (Campus du Bourget-du-Lac). Le LIBM a été créé en 2016 suite à la fusion du Laboratoire de Physiologie de l’Exercice (ex EA 4338) dirigé par Alain Belli (UJM, Saint-Etienne et USMB, Chambéry) et de l’équipe Performance Motrice, Mentale et du Matériel du Centre de Recherche et d’Innovation sur le Sport (ex EA 647) dirigée par Christian Collet (UCBL1, Lyon). 

          Le LIBM associe des chercheurs dans le domaine de la physiologie, de la biomécanique, des neurosciences et des sciences de l’ingénieur appliquées aux activités physiques et sportives et à la santé. Les différents aspects biologiques de la motricité sont étudiés par des recherches multi‐échelles, allant de la cellule à l’organisme humain, avec des développements cliniques ou industriels en direction de la santé et de la performance motrice.

          Le LIBM regroupe 5 thématiques transversales avec l’objectif commun de comprendre et modéliser les effets de la pratique physique sur les fonctions organiques : 

La thématique 1 ‘Biologie vasculaire et du globule rouge’ cherche à comprendre les processus à l’origine des pathologies vasculaires et sanguines et à montrer les effets potentiellement bénéfiques de l’exercice sur certaines hémoglobinopathies et l’athérosclérose. Responsable : Philippe Connes (UCBL) 

La thématique 2 ‘Déconditionnement et reconditionnement musculaire’ cherche à identifier les mécanismes à l’origine du déconditionnement musculaire, à développer des méthodes de prévention ou de traitement et à étudier l’effet de l’exercice dans le reconditionnement musculaire. Responsable : Damien Freyssenet (UJM) 

La thématique 3 ‘Processus mentaux et contrôle sensorimoteurporte sur la neurophysiologie de l’imagerie motrice, sur l’excitabilité corticale en lien avec la plasticité sensorimotrice et sur les interactions entre les processus cognitifs et sensorimoteurs de régulation posturale. Responsable : Aymeric Guillot (UCBL) 

La thématique 4 ‘Interfaces homme/environnement - homme/matériel’ porte sur les adaptations organiques sous contraintes fortes, qu’elles soient physiologiques (environnement), mécaniques (matériel) ou nerveuses (prise d’information, contrôle moteur). Responsable : Nicolas Forestier (USMB) 

La thématique 5 ‘Appareil Locomoteur : Performance, Pathologie et Prévention’’ cherche à identifier les déterminants de la performance motrice, de la prévention des blessures, et des bienfaits de l’activité physique pour la santé.  Responsable : Pascal Edouard (UJM)

 

Les mots‐clés associent donc motricité humaine à performance, prévention et rééducation.